En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"Les manifestations ne sont pas plus violentes aujourd'hui que ce qu'elles ont pu être à certaines périodes de notre histoire sociale", Stéphane Sirot

La manifestation parisienne contre la loi Travail a connu son lot d'incidents mardi, dont celui qui s'est produit à l'hôpital Necker. Des casseurs ont pris pour cible l'établissement, situé sur le parcours du cortège. Des dégradations ont ainsi été commises sur la façade de l'hôpital des enfants malades. De plus, les policiers, qui intervenaient avec des canons à eau, ont essuyé des jets de pierre et de pavés. Au lendemain de ces débordements, le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé "une attitude ambiguë du service d'ordre de la CGT qui n'assume plus ses responsabilités". Le président François Hollande a pour sa part indiqué qu'il n'y aura plus "d'autorisation de manifester" si les biens et les personnes sont menacés. - Avec: Stéphane Sirot, historien, sociologue des grèves et du syndicalisme. - News & Compagnie du mercredi 15 juin 2016, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV.

Mise en ligne le 15/06/2016

Sur le même sujet