En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Législatives: "La notoriété des candidats est extrêmement faible", Jean-Yves Dormagen

Un mois après l'élection d'Emmanuel Macron, le premier tour des élections législatives a débuté ce samedi en Outre-mer. En métropole, les bureaux de vote ouvriront ce dimanche, à 8h. La participation sera notamment scrutée lors de ce scrutin. Sauf surprise, elle ne devrait pas être très forte. Depuis des années, la mobilisation pour les législatives s'effrite. En 2012, seuls 57% des électeurs ont voté, taux le plus faible depuis 1997. Ils étaient pourtant 80% à se déplacer quelques semaines plus tôt pour l'élection présidentielle. La participation a pourtant un impact conséquent sur les résultats. Plus elle est faible, plus il est difficile pour les candidats d'accéder au second tour. Mais comment peut-on expliquer cet affaiblissement de la mobilisation ? - On en parle avec: Jean-Yves Dormagen, professeur de science politique à l'université de Montpellier, co-auteur de "La démocratie de l’abstention" (Éd. Gallimard). - Week-end Direct, du samedi 10 juin 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 10/06/2017

Sur le même sujet