En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Le calvaire des mères de jihadistes

Elles ont perdu leur fils en Syrie et doivent vivre avec le regard de la société sur leurs enfants. Deux mères de jihadistes ont accepté de nous parler. Géraldine, qui vit en Belgique, raconte sa douleur après les attentats de Bruxelles. Elle s'est associée au deuil national, mais n'a pas eu le courage de se rendre place de la Bourse, où ses concitoyens belges sont venus rendre hommage aux victimes. Véronique, elle, vit en France. Elle a appris le décès de son fils il y a deux mois, sans pouvoir faire son deuil. Elle se bat désormais pour éviter de nouveaux départs. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 30 mars 2016.

Mise en ligne le 30/03/2016

Sur le même sujet