En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

La répartition des 2.680 nouveaux postes pour lutter contre le terrorisme

Le Premier ministre a annoncé mercredi la création de 2.680 postes supplémentaires au cours des trois prochaines années pour lutter contre le terrorisme. Une grande partie des nouveaux emplois reviendra au renseignement où 1.100 nouveaux agents seront recrutés. Une bouffée d’oxygène pour la profession qui attend surtout un renforcement sur le terrain. "Vous pouvez avoir un analyste, s'il n'a pas les informations et cette détection de proximité qui est faite par les services du renseignement territorial ou de la DGSI ça ne peut pas fonctionner", explique Christophe Rouget, syndicat des cadres de la sécurité intérieure. Aux 1.100 nouveaux postes proposés par le ministère de l'Intérieur s'ajoutent 950 emplois qui viendront compléter l'administration pénitentiaire, 300 le service de protection, 250 au ministère de la Défense, 950 à la justice et 80 au ministère des Finances.

Mise en ligne le 21/01/2015

Sur le même sujet