En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

La mémoire traumatique, "véritable torture" des victimes de violences sexuelles

L'association Mémoire traumatique et victimologie dévoile dans un rapport les lourdes conséquences à l'âge adulte des violences sexuelles subies dans l'enfance, faute de prise en charge appropriée. En France, une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes: 81% ont subi ces violences avant l'âge de 18 ans, dont 51% avant 11 ans et 21% avant 6 ans. Devenus adultes, leur "santé physique est impactée", explique Muriel Salmona, psychiatre et présidente de l'association Mémoire traumatique et victimologie, pour qui il faut former les médecins.

Mise en ligne le 02/03/2015

Sur le même sujet