En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

La justice craint pour la santé mentale d'Abdeslam, prostré, muet et obsédé par la propreté

Salah Abdeslam, le seul membre des commandos jihadistes du 13-Novembre encore vivant, incarcéré et placé à l'isolement à la prison de Fleury-Mérogis est le détenu le plus surveillé de France. La justice est très attentive à son comportement pour qu’il soit un jour présent à son procès. Pour éviter une tentative de suicide ou un dérèglement psychique, ses conditions de détention ont été légèrement assouplies. Un plexiglass sur sa fenêtre a notamment été ôté pour permettre le passage du bruit extérieur. Mais son comportement n’a pas évolué et il reste muré dans son silence.

Mise en ligne le 12/11/2017

Sur le même sujet