En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

La Camif dit non au Black Friday et fermera son site vendredi

Elles luttent contre la surconsommation. Des entreprises résistent face à l'engouement du Black Friday pour lequel un Français sur deux affirme vouloir profiter de ces soldes qui s'imposent à cette époque dans le sillage de celles que connaissent les Etats-Unis. C'est notamment le cas de la Camif: le vendeur de mobilier "made in France" fermera son site de vente en ligne ce vendredi. "C'est à la hauteur des enjeux et au cœur de la mission de la Camif qui est de développer une consommation plus responsable", explique Emery Jacquillat, PDG de l'enseigne. Ainsi, au lieu de travailler à leurs postes habituels, les employés iront donner de leur temps à des associations. Une opération qui a un coût puisque l'entreprise se prive d'1 % de son chiffre d’affaire, sur un week-end où 845 millions d’euros en ligne et 4 milliards et demi en magasins vont être dépensés par les Français.

Mise en ligne le 23/11/2017

Sur le même sujet