En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

L’usine finistérienne Gad attend Emmanuel Macron de pied ferme

Le 11 octobre 2013, l'usine Gad, abattoir de porcs lampaulais, fermait ses portes. Une tragédie pour pour la petite commune finistérienne. Vendredi dernier, une centaine d'anciens employés s'est rassemblée pour fêter ce triste anniversaire: une minute de silence pour les 889 salariés licenciés et autant de fleurs attachées au portail. Ce qui préoccupe aussi les ex-salariés de chez Gad, ce sont les propos d'Emmanuel Macron: "Il y a dans cette société une majorité de femmes et il y en a qui sont pour beaucoup illettrées", avait-il déclaré le mois dernier, provoquant un tollé. Autant dire que le ministre de l'Economie est attendu de pied ferme.

Mise en ligne le 13/10/2014

Sur le même sujet