En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

L'hôpital public est-il en train de mourir de ses 35h ?

Agnès Verdier-Molinié, vice-présidente de l’IFRAP (fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques), et Rose-May Rousseau, secrétaire générale CGT de l’AP-HP, étaient les invitées de BFM Story, ce jeudi 21 mai 2015. Elles sont revenues sur la mobilisation des syndicats contre le projet de réforme des 35h. En effet, le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch, s'est attiré la foudre des syndicats en voulant remettre en cause les 35h. Les professionnels de santé de l'AP-HP sont descendus dans la rue pour manifester leur opposition au projet avancé par leur directeur général. Pour eux, le projet est dicté par des contraintes économiques de rigueur qui ne sont pas acceptables au sein de l'hôpital public. Martin Hirsch a assuré toutefois que "ce n’est pas la fin des 35h, c’est 35h organisées autrement". "Ce n’est pas la fin des RTT" non plus, a-t-il ajouté.

Mise en ligne le 21/05/2015

Sur le même sujet