En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

L'appel de Grigny: 150 maires demandent un fonds d'urgence pour les quartiers défavorisés

Ce lundi à Grigny, dans l'Essonne, 150 maires de la France entière étaient réunis en "états généraux de la politique de la ville", durant lesquels ils ont appelé le gouvernement au "sursaut" et à une "réponse nationale" en faveur des quartiers populaires. "Si la situation ne change pas, les quartiers populaires pourraient sombrer dans l'abîme". C'est le constat que font les dizaines de maires de France. Mais, pourquoi appellent-ils le gouvernement au "sursaut", ce lundi soir ? Quelles sont précisément leurs attentes ? - On en parle avec Philippe Rio, maire PCF de la ville de Grigny. - BFM Story, du lundi 16 octobre 2017, présenté par Thomas Misrachi, sur BFMTV.

Mise en ligne le 16/10/2017

Sur le même sujet