En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Jihadistes: traitement au "cas par cas" pour les revenants

Lors d'un entretien mercredi à France 2, Emmanuel Macron a évoqué le sujet délicat du retour de Syrie et d'Irak des jihadistes français. "Lorsqu'ils reviennent en France, les adultes sont soumis à la justice française, sont incarcérés, seront jugés et tout ce qui a été commis fera l'objet d'un jugement car c'est aussi la juste protection que nous devons à nos concitoyens." "Et pour ce qui est des enfants, ils font l’objet d’ores et déjà, pour ceux qui sont revenus et ceux qui reviendront, d’une procédure toute particulière et d’un suivi très particulier, surtout sur le plan médical et psychiatrique." La question du rapatriement sera elle aussi examinée à un niveau individuel. "C'est au cas par cas", a estimé le chef de l'État. - On en parle avec: Le général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française à l'ONU. Et Me Martin Pradel, avocat au barreau de Paris. - Grand Angle, du jeudi 9 novembre 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 09/11/2017