En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Jean-Luc Mélenchon: "Nous venons de vivre une trahison" – 16/05

Après le rejet en commission jeudi de la proposition de loi du Front de gauche concernant l'amnistie sociale, Jean-Luc Mélenchon a qualifié lors d'un rassemblement de "trahison" l'attitude du chef de l'Etat. Le patron du Front de gauche accuse le chef de l'Etat d'avoir "divisé" plus que tout autre la gauche et les syndicats. Il s'étonne "de la part d'un gouvernement de gauche" que la tradition d'amnistie sociale" ne soit pas respectée. "Ces gens ne sont pas des criminels, ce ne sont pas des terroristes, ils n'ont pas de compte en Suisse", a-t-il martelé faisant référence à l'affaire Jérôme Cahuzac. La proposition de loi du Front de gauche sur l'amnistie sociale, qui divise la gauche, a été renvoyée jeudi en commission à l'Assemblée nationale, où la motion de renvoi du groupe PS a été adoptée. La motion de renvoi déposée par Bruno Le Roux (PS) a recueilli 95 voix pour contre 17, sachant que les députés de l'UMP avaient annoncé qu'ils ne participeraient pas au scrutin en signe de désaccord. Les élus du Front de gauche et les écologistes, inquiets d'"un enterrement" du texte, se sont opposés au renvoi en commission.

Mise en ligne le 16/05/2013

Sur le même sujet