En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Jean-Christophe Lagarde voudrait "des garanties" dans le cadre de l’état d’urgence

Jean Christophe Lagarde était sur BFMTV ce vendredi. Le président de l'UDI s'est exprimé sur la prolongation de l'état d'urgence ainsi que sur la réforme constitutionnelle. Selon lui, "la menace que nous vivons est durable", mais "on ne peut pas vivre dans un état d'urgence permanent, il faut adapter notre arsenal législatif". Il a expliqué que "le contrôle parlementaire", qu’il voudrait constitutionnaliser, servirait à "vérifier qu'il n'y a pas une dérive politique lorsqu'un état d'urgence est mis en place". Pour pouvoir "donner des garanties aux citoyens" dans le cadre de l’état d’urgence, il a détaillé les trois mesures que souhaite son parti. Tout d’abord, un "contrôle des parlementaires institutionnalisé, que ce ne soit pas au choix du pouvoir exécutif". Ensuite que l'état d'urgence "ne puisse pas aller au-delà de quatre mois sans qu'on repasse devant le parlement. Enfin "qu'il ne puisse pas y avoir de dissolution nationale au moment où il y a un état d'urgence, parce qu'un chef de l'Etat qui voudrait faire un mauvais coup pourrait tenter ce genre de manœuvres", a-t-il ajouté.

Mise en ligne le 22/01/2016

Sur le même sujet