En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"Je me dois de protéger ma population". La maire de Calais refuse les points d’eau pour les migrants

Ce lundi, le Conseil d’État a donné raison aux associations d’aides aux migrants qui réclamaient la création de points d’eau et de sanitaires à Calais. La plus haute juridiction administrative a en effet estimé que l’absence de ces infrastructures expose les migrants à des traitements inhumains et dégradants. Une décision que conteste la mairie qui craint la création d’une nouvelle jungle dans sa ville. "Je me dois de protéger ma population, et par conséquent je refuse que tout dispositif puisse être réinstallé à Calais", a déclaré la maire de Calais, Natacha Bouchart.

Mise en ligne le 01/08/2017

Sur le même sujet