En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Hollande cible Sarkozy: "Le président de la République est le garant de l'immobilisme", Frédéric Péchenard

A quelques mois de la présidentielle de 2017, François Hollande a prononcé ce jeudi matin un discours devant les journalistes à la salle Wagram, pour rassurer les Français. L'allocution du chef de l'État, musclée contre la droite et Nicolas Sarkozy, était très offensive aux accents de campagne électorale. Si le président de la République, au plus bas dans les sondages, était jugé sur la qualité de ses propos, il aurait des chances d'être au second tour de la prochaine élection présidentielle. L'actuel locataire de l'Élysée, qui s'est posé en défenseur de l'État de droit, tout au long de son discours, semble avoir fait un pas important vers une nouvelle candidature à sa propre succession. François Hollande est-il vraiment le garant de l'État de droit ? - Avec: Frédéric Péchenard, directeur général des Républicains, proche de Nicolas Sarkozy. - BFM Story, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 08/09/2016