En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Hemingwrite, la machine à écrire connectée

Anthony Morel présente, dans sa chronique Culture Geek du mercredi 11 mars 2015, les particularités de la machine à écrire Hemingwrite. Conçue par une start-up américaine, elle est composée d'un clavier et d'un petit écran en noir et blanc. Si cette machine est connectée à internet, c'est juste pour que vos documents puissent être stockés dans le cloud. Autre avantage de la machine à écrire: elle ne peut être piratée. Un très bon point à l'heure où le cyber-espionnage est devenu la norme. En plein scandale des écoutes de la NSA, certains députés allemands par exemple, se sont équipés de machines à écrire pour rédiger les documents les plus sensibles. Et le Kremlin aurait passé commande, pour ses services secrets, de Triumph Adler Twen, une machine très populaire dans les années 80. Enfin, rétro toujours, mais côté téléphones portables cette fois, la marque Lekki remet au goût du jour les vieilleries qui traînent dans vos tiroirs: Nokia 3310, téléphones à clapet, vieux Blackberry,...

Mise en ligne le 11/03/2015

Sur le même sujet