En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Hariri à Paris: les dessous d'une guerre d'influence

C'est un succès diplomatique pour Emmanuel Macron. Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a accepté l'invitation du chef de l'État à se rendre en France. Un soulagement pour les autorisés libanaises, qui accusaient l'Arabie Saoudite de retenir Saad Hariri contre son gré. Le 4 novembre et à la surprise générale, Saad Hariri avait, en effet, annoncé depuis la capitale saoudienne sa démission en accusant l'Iran et son allié libanais, le Hezbollah, de "mainmise" sur le Liban, et en disant craindre pour sa vie. Depuis, des rumeurs ont circulé sur une interdiction de Saad Hariri de quitter le royaume saoudien après avoir été "contraint" à la démission. L'ex-Premier ministre va donc pouvoir rejoindre la France et arrivera samedi. Ce voyage représente une porte de sortie pour lui. Mais comment cela a-t-il été rendu possible ? - Avec: Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère de BFMTV. - Grand Angle, du jeudi 16 novembre 2017, présenté par Céline Pitelet, sur BFMTV.

Mise en ligne le 16/11/2017