En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"T'es mignonne... Vas-y, fais pas ta radine, sale p***." Ce qu'on entend toujours en 2018 dans les transports

Pour les femmes victimes d’agressions sexuelles, le dépôt de plainte est souvent le début d’un parcours du combattant. Laura Prioul a posté l’an dernier une vidéo dans laquelle elle affirme avoir été frappée et violée par le chanteur marocain Saad Lamjarred, mis en examen à Paris en 2016 pour “viol aggravé” et “violences volontaires aggravées”. Depuis sa plainte, explique-t-elle, “sa vie s’est effondrée”: la jeune femme n’a plus de travail, n’ose pas sortir seule, et reçoit tous les jours des tombereaux d’insultes sur les réseaux sociaux. Malgré tout, elle refuse de faire marche arrière et de retirer sa plainte - au nom des autres victimes qui ne peuvent pas s’exprimer, assure-t-elle. Depuis l’affaire Weinstein, 30% de plaintes supplémentaires ont été enregistrées pour agressions sexuelles.

Mise en ligne le 21/03/2018

Sur le même sujet