En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Harcèlement: "Ça commence par des propos salaces et une main aux fesses", déclare Boistard

La secrétaire d'Etat aux droits des femmes, qui dévoile ce jeudi son plan pour lutter contre le harcèlement dans les transports en commun, est revenue sur ce fléau. "Ça commence par des propos extrêmement déplacés, voire salaces, c’est aussi la main aux fesses", a déclaré Pascale Boistard. Le harcèlement va "jusqu’au viol", indique-t-elle. "C’est puni très lourdement par la loi, avec peine de prison et forte amende", rappelle la secrétaire d’Etat. "Il s’agit du respect entre les femmes et les hommes", ajoute Pascale Boistard.

Mise en ligne le 09/07/2015

Sur le même sujet