En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Hausse de la mortalité cet hiver, la grippe en partie responsable

Dans les 8.500 décès supplémentaires cet hiver, la grippe est pointée du doigt. Les plus de 65 ans en sont les premières victimes. Non seulement le virus a muté cette année pour devenir plus résistant au vaccin, mais le nombre de personnes vaccinées a également considérablement chuté. De plus, les hôpitaux sont tellement débordés par le surnombre de patients que "les gens restent sur des brancards aux urgences", explique Christophe Prudhomme de l'association des médecins urgentistes de France. De nombreux médecins "avaient honte de la manière dont ils traitaient les patients", rapporte-t-il. Si le pic de l'épidémie de grippe a été atteint fin février, elle n'est toujours pas terminée.

Mise en ligne le 05/03/2015

Sur le même sujet