En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Gabon: "La seule solution, c'est qu'Ali Bongo reconnaisse sa défaite", Jean Ping

Des émeutes ont éclaté ce mercredi 31 août à Libreville, la capitale gabonaise, après la proclamation de la réélection du président Ali Bongo Ondimba. Quant à l'opposant Jean Ping, il s'est auto-proclamé vainqueur en accusant le pouvoir de fraude. Selon les résultats officiels, le président sortant a été réélu pour un deuxième septennat avec 49,80% des suffrages devant Jean Ping 48,23%. L'opposition qui conteste ces chiffres, demande un comptage des voix des voix bureau de vote par bureau de vote. Mais la commission électorale a validé la réélection d'Ali Bongo Ondimba, déclenchant immédiatement l'embrasement des quartiers populaires de la capitale. - Avec: Alain Claude Bilie By Nze, ministre et porte-parole de la présidence du Gabon. Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère BFMTV. Et Jean Ping, candidat battu à l’élection présidentielle au Gabon. - BFM Story, du jeudi 1er septembre 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 01/09/2016

Sur le même sujet