En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

François Fillon face aux affaires

Chaque jour apporte désormais son lot de révélations au sujet de François Fillon. Après Le Canard Enchaîné hier, Mediapart et Le Monde signent ce soir de nouveaux éléments à charge contre le candidat de la droite. Il est accusé d'opacité au sein de sa discrète société 2F Conseil. Une activité lancée en juin 2012, juste à temps légalement pour démarrer un travail de consultant, avant d'être élu député de Paris 13 jours plus tard. Elle lui a rapporté plus de 750 000 euros entre juin 2012 et décembre 2015 selon Le Monde. Mais c'est la clientèle à laquelle François Fillon distille ses services qui fait polémique. Si Mediapart fournit le nom d'un groupe, Ricol Lasteyrie, le flou persiste sur les autres clients, alimentant des soupçons de conflits d'intérêt. François Fillon fait notamment face à des suspicions de dispense de ses conseils à une clientèle russe. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 1er février 2017.

Mise en ligne le 01/02/2017

Sur le même sujet