En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Fin du procès Xynthia: la défense parle d'un " évènement climatique imprévisible"

Après quatre semaines de débats, le procureur de la République aux Sables-d'Olonne, Gilbert Lafaye, avait requis, mercredi 15 octobre, quatre ans de prison, dont trois ferme, ainsi que 30 000 euros d'amende, à l'encontre de l'ancien maire de La Faute-sur-Mer, René Marratier, dans le cadre du procès de la tempête Xynthia. Pour son avocat, maître Antonin Levy, "la tempête Xynthia était quelque chose que personne n'avait pu prévoir et que venir reprocher, sur la tête s'un seul homme, un évènement climatique imprévisible (…) c'est quelque chose qui ne tient pas la route", a-t-il déclaré en fin de d'audience ce vendredi.

Mise en ligne le 17/10/2014

Sur le même sujet