En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Emmanuel Macron et l'intéressement

Invité sur TF1 pour l'exercice des questions-réponses aux journalistes, Emmanuel Macron a souhaité "un vrai débat" en 2018 pour "revisiter cette belle invention gaulliste de l'intéressement et de la participation en entreprise". "Je veux qu'on réforme profondément la philosophie qui est la nôtre de ce qu'est l'entreprise. Et donc, quand une entreprise a une difficulté, il faut que, par le dialogue social, on puisse ajuster les choses, c'est l'objet de cette plus grande flexibilité" induite par les ordonnances réformant le code du travail, a-t-il poursuivi. Selon la Dares, 37% des salariés du privé avaient touché de l’intéressement, et 41% de la participation en 2015. Les entreprises avaient redistribué 6 milliards d’euros via la participation et 8 milliards via l’intéressement. - L'édito Eco, du lundi 16 octobre 2017, présenté par Thomas Oliveau, sur BFMTV.

Mise en ligne le 16/10/2017

Sur le même sujet