En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Déchéance de nationalité: "J'ai conditionné notre vote à celui de la présentation d'une loi d'application", Christian Jacob

C'est officiel, le Premier ministre Manuel Valls présentera lui-même et sans Christiane Taubira le projet de révision constitutionnelle sur l’état d’urgence et la déchéance de nationalité. Alors que la question sur le sujet n’en finit pas d’enflammer l’opinion publique et de diviser le Parti socialiste depuis un mois, la droite continue de mettre la pression. Cet après-midi, elle a demandé à Manuel Valls d’accompagner d'une loi d'application, l'inscription de la déchéance de nationalité dans la constitution. "Pour éviter qu'on ne soit dans un marché de dupes, j'ai conditionné notre vote à celui de la présentation d'une loi d'application" a déclaré Christian Jacob. Selon lui, cette méthode mettra immédiatement en application la loi. - Avec: Christian Jacob, député de Seine-et-Marne, et président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. - BFM Story, du mardi 12 janvier 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 12/01/2016

Sur le même sujet