En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Déchéance de nationalité: "C'était une mesure symbolique qui ne changeait rien sur le front de la lutte contre le terrorisme", Benoist Apparu

Après quatre mois de controverse entre députés et sénateurs, le président de la République a annoncé qu'il renonçait à réunir les parlementaires à Versailles pour leur présenter sa réforme constitutionnelle. Un texte qui prévoyait notamment la constitutionnalisation de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour des actes de terrorisme. François Hollande enterre ainsi la mesure la plus symbolique qu’il avait annoncée à Versailles trois jours après les attentats de Paris. Selon Benoist Apparu, député Les Républicains de la Marne et porte-parole d'Alain Juppé, cette mesure était symbolique et ne changeait rien sur la lutte contre le terrorisme. "Nous devons en tirer une leçon majeure, débattons sur des sujets vraiment utiles. Cessons de faire de la politique de spectacle", a-t-il rajouté. - 19h Ruth Elkrief, du mercredi 30 mars 2016 présenté par Laurent Neumann, sur BFMTV.

Mise en ligne le 30/03/2016

Sur le même sujet