En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Daniel Cohn-Bendit face à Ruth Elkrief

Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen et coprésident du groupe des Verts/Alliance Libre Européenne (ALE) au Parlement européen, a répondu aux questions de Ruth Elkrief, ce mercredi 8 juillet 2015, sur les blocages autour des négociations de la dette grecque. La Grèce et ses instances européennes n'arrivent toujours pas à trouver un compromis. Comme prévu, Alexis Tsipras était attendu aujourd'hui devant les députés européens. Le Premier ministre grec s’est engagé à présenter "des propositions concrètes et crédibles" d'ici demain. En contrepartie, il demande une "remise" de 30% sur la dette. Rappelons que la priorité d'Athènes est bien d’obtenir un rééchelonnement de la dette. De son côté, la zone euro, l'Allemagne en tête, veut elle d’abord parler d'un plan d'austérité, puis de la dette. Ce n'est pas un problème d'argent, car nous en avons, a indiqué Daniel Cohn-Bendit. Les Européennes doivent se mettre d'accord sur la restructuration de la dette, a-t-il estimé.

Mise en ligne le 08/07/2015

Sur le même sujet