En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Contre la suppression des contrats aidés, une commune met en vente sa mairie

Le maire de Frontignan la Peyrade dans l’Hérault veut frapper fort. Pour alerter le gouvernement sur la suppression des contrats aidés, il a décidé de mettre en vente plusieurs édifices de la ville sur le site Leboncoin, comme l’Hôtel de ville ou une école. Une action symbolique pour faire comprendre au gouvernement que ces emplois aidés sont essentiels pour la commune et qu'ils ont un coût: 2 500 000 euros sur 5 ans. Dans cette ville de 23 000 habitants, 88 personnes bénéficient de ce type de contrat. Pour espérer maintenir en poste ces personnes, la ville va donc avoir besoin de financement.

Mise en ligne le 06/09/2017

Sur le même sujet