En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"C'était une prise d'otage particulièrement odieuse", estime Philippe Hugon - 19/04

Philippe Hugon, directeur de recherche à l'Iris et spécialiste de l'Afrique, analyse la libération de la famille Moulin-Fournier, enlevée le 19 février dernier au nord du Cameroun. Pour lui, bien qu'"odieuse" puisqu'elle concernait également quatre enfants, cette prise d'otage pouvait quand meme laisser espérer une issue heureuse.

Mise en ligne le 19/04/2013

Sur le même sujet