En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Brétigny: "quoi qu'il arrive, on ira au procès"

Lors de la réunion, samedi à Paris, les victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, et leurs proches ont appris qu'ils pourraient se porter partie civile au pénal même s'ils acceptent une indemnisation de la SNCF. Pour Thierry Gomes, fils de victimes, "quoi qu'il arrive, on ira au procès. on ira jusqu'au bout. l'indemnisation n'est pas notre première préoccupation".

Mise en ligne le 28/09/2013

Sur le même sujet