En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

BFM Story: Stéphane Cazenave, le boulanger qui travaillait trop - 11/02

Jean-Pierre Crouzet, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, était l'invité de BFM Story. Il a donné son avis sur la condamnation du boulanger landais qui travaillait 7 jours sur 7. Il y a 3 ans dans les Landes, Stéphane Cazenave ouvrait sa boutique tous les jours de la semaine. Mais un arrêté préfectoral de 1999 impose un jour de fermeture par semaine aux boulangeries. Le boulanger élu meilleure baguette tradition de France en 2014 a donc été mis en demeure par l'Inspection du Travail avec risque de saisie du Tribunal administratif. Et il a finalement été contraint au début du mois de février de respecter cette fermeture hebdomadaire. Une décision qui ne plaît pas à l'artisan, qui regrette de devoir licencier un ou deux salariés. "Cela représente une perte sèche de 250 000 euros de chiffre d'affaires par an", explique-t-il. Il ne faut pas truquer les règles du jeu, a déclaré Jean-Pierre Crouzet. Et l'ouverture 7 jours sur 7 ne créera pas d'emploi.

Mise en ligne le 11/02/2015

Sur le même sujet