En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

BFM Story: Emmanuel Macron veut plus de flexibilité sur les 35 heures - 20/11

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, était en duplex pour BFM Story. Emmanuel Macron a promis de "défendre les 35h", mais "sans les mettre sur un piédestal", ce jeudi 20 novembre devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur l'impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail. Le ministre de l'Économie espère pouvoir assouplir le système en s'appuyant sur le dialogue avec les syndicats. "Le cadre légal n'est pas suffisant parce que salariés comme entreprises ont besoin de plus de souplesse", a-t-il déclaré devant cette commission. Selon le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, "on assiste à un concours Lépine du libéralisme politique".

Mise en ligne le 20/11/2014

Sur le même sujet