En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

BFM Story: Coalition contre l'État islamique: le Royaume-Uni "n'exclut rien" concernant des frappes aériennes - 11/09

Sophie Maisel, correspondante BFMTV, était en duplex depuis Londres pour BFM Story. Au Royaume-Uni, en juillet 2013, le Parlement avait rejeté l'idée d'une opération militaire contre la Syrie et le régime de Bachar Al-Assad. Toutefois, après les menaces d'une décapitation d'un otage britannique, le plan d'action de Barack Obama contre l'EI et l'appui de nombreux pays comme la France ont changé la donne. Certes, la Grande-Bretagne était rétive dans un premier temps à frapper les jihadistes, notamment en Syrie, mais dans un second temps, elle semblait revenir sur ses propositions. Le porte-parole de David Cameron a affirmé que le Premier ministre "n'exclut rien" concernant d'éventuelles frappes contre l'État islamique en Syrie et en Irak.

Mise en ligne le 11/09/2014

Sur le même sujet