En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Barrage de Sivens: "On se fait réprimer, oppresser et agresser gratuitement", témoigne un zadiste

Ganesh, militant contre la construction du barrage, décrit la forte présente des forces de l'ordre dans la zone: "on se fait encercler par au moins 800 gendarmes, voire plus". "Nous on ne veut pas de projet du tout, on ne veut pas de barrage" mais "on est non-violents", affirme l'écologiste. Pour le jeune homme, il n'est pas question d'évacuer la zone pour le moment: "quand le projet sera officiellement arrêté, tout le monde partira", assure-t-il. Le militant dénonce également un important manque de dialogue avec les forces de police et les parties opposées. "On n'arrive pas à parler, on n'arrive pas à discuter et puis on se fait réprimer, oppresser et agresser gratuitement", témoigne Ganesh.

Mise en ligne le 06/03/2015

Sur le même sujet