En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Bachar al-Assad et Vladimir Poutine affichent leur unité à Moscou

Bachar al-Asssad a effectué mardi son premier voyage à l'étranger depuis le début du conflit syrien en 2011. Le président syrien s'est rendu à Moscou, où il a rencontré Vladmir Poutine pour le remercier pour son "aide". "Le terrorisme qui s'est répandu dans la région aurait gagné encore plus de terrain s'il n'y avait pas eu vos actions (militaires)", a-t-il déclaré. "Nous sommes prêts à faire ce que nous pouvons, et pas seulement sur le plan militaire, pour combattre le terrorisme" a de son côté affirmé Vladimir Poutine, laissant entendre que Moscou veut aussi intervenir sur le plan politique. Cette visite a suscité de vives réactions des dirigeants politiques. Interrogé sur cette rencontre, François Hollande a déclaré que "rien ne doit être fait pour conforter Bachar al-Assad car étant le problème, il ne peut pas être la solution". - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 21 octobre 2015.

Mise en ligne le 21/10/2015