En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Attentats: Pourquoi la Belgique est-elle devenue une base arrière du terrorisme ?

Au moins 31 personnes ont été tuées et environ 300 autres blessées dans les explosions coordonnées à Bruxelles, le 22 mars dernier. Le 18 mars 2016, Salah Abdeslam, logisticien présumé des attentats de Paris, est arrêté à Molenbeek, après une fusillade. Si la Belgique a longtemps été épargnée par le terrorisme, elle est souvent considérée comme une "base arrière" de djihadistes européens depuis quelques années. Abdelhamid Abaaoud et les frères Abdeslam ont habité ce quartier bruxellois. Mehdi Nemmouche y a préparé l'attaque du Musée juif de Bruxelles, en 2011. Ayoub El-Khazzani y était également avant l'attaque du Thalys, en 2015. Et deux auteurs des attentats de Madrid, en 2004, avaient aussi vécu en Belgique. - Avec: Sarah Turine, maire-adjointe de Molenbeek (Belgique). Fabrice d'Almeida, historien. Et Hervé Gattegno, éditorialiste politique. - L'histoire en direct, du vendredi 25 mars 2016, présenté par Pascale de la Tour du Pin, sur BFMTV, en partenariat avec l'INA.

Mise en ligne le 25/03/2016

Sur le même sujet