En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Attentats de Barcelone: "On ne peut pas parler d'union nationale" en Espagne

Après les attentats qui ont frappé la Catalogne, l’heure n’est pourtant pas à l’union nationale en Espagne. "Madrid essaie de jouer l’unité nationale, la Catalogne essaie de montrer combien sa police est efficace explique Anthony Bellanger, journaliste spécialiste des questions internationales sur BFMTV. Ces dissensions entre catalans et castillans se ressentent dans la presse espagnole. "La quinzième victime se prénomme Pau Pérez Villan. Il porte un prénom catalan et c’est Pablo en castillan. La presse espagnole de Madrid s’est obstinée à l’appeler Pablo et la presse catalane l’appelle Pau (...) On ne peut pas parler d'union nationale", a-t-il rapporté.

Mise en ligne le 21/08/2017

Sur le même sujet