En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Attaque d'un commissariat à Barbès: "Mes collègues ont pris la bonne décision et ont ouvert le feu", Nicolas Comte

Un homme a été abattu ce jeudi devant un commissariat du 18ème arrondissement de Paris en agressant un policier posté à l'accueil. Il était armé d'un hachoir, d'un dispositif explosif factice et a crié "Allah Akbar". L'attaque a donc été déjouée in extremis. Les forces de l'ordre ont pu identifier l'assaillant. Il s'agirait d'un Marocain âgé de 20 ans, né à Casablanca en 1995. En 2013, celui-ci avait été arrêté pour un vol en réunion à Sainte-Maxime, dans le Var, et ses empreintes digitales avaient été fichées. Selon Nicolas Comte, les forces de l’ordre ont pris la bonne décision en ouvrant le feu. "Il n'y a pas d'autre chose à faire dans ces cas là", a-t-il rajouté. - Avec: Nicolas Comte, secrétaire général adjoint Unité SGP-Police FO. Daniel Cerdan, ancien membre du GIGN, et auteur du livre "Dans les coulisses du GIGN" (Ed. Calmann-Lévy). Et Laurent-Franck Lienard, avocat spécialiste défense des forces de l’ordre. - BFM Story, du jeudi 7 janvier 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 07/01/2016

Sur le même sujet