En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Assignation à résidence: pour Halim Abdelmalek "c'est un délit de faciès"

Pour la première fois depuis la proclamation de l'état d'urgence, le Conseil d'État a décidé vendredi de suspendre une assignation à résidence. BFMTV a pu rencontrer Halim Abdelmalek qui avait contesté cette assignation. "J'en suis convaincu, pour moi c'est un délit de faciès. Si je n'avais pas cette barbe, le policier il ne se serait jamais intéressé à moi. Il ne se serait jamais rapproché de moi comme cela d'aussi près pour me prendre en photo", a-t-il expliqué. "Ce n'est même pas une revanche parce que ça voudrait dire que j'en veux. Mais là je n'en veux à personne. Je veux juste que la vérité éclate", a-t-il ajouté.

Mise en ligne le 22/01/2016

Sur le même sujet