En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Montebourg et Ferrari s'accrochent au sujet d'ITélé durant le débat

Lors du deuxième débat de la primaire à gauche, Arnaud Montebourg a fustigé l'influence sur la politique et la société civile du pays. L'ex-ministre de l'Economie a alors lancé, évoquant le mouvement social ayant bouleversé ITélé cet automne: "Dans ce pays, il y a un mur des puissants. Invisible mais bien réel et devant lequel beaucoup de pouvoirs politiques se sont fracassés. La concentration des médias entre quelques mains pour éteindre le pluralisme... Il y a même une chaîne, votre chaîne madame Ferrari, dont le propriétaire est allé jusqu’à détruire son outil de travail pour empêcher le pluralisme."

Mise en ligne le 15/01/2017

Sur le même sujet