En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Abdeslam "n'avait que la peau sur les os", selon l'adjoint du bourgmestre de Molenbeek

Trois jours après l'arrestation de Salah Abdeslam à Molenbeek, la réputation de fief du jihadisme européen colle plus que jamais à la peau de la commune bruxelloise. "Ce basculement s'est fait sans qu’on puisse s'en rendre compte", a expliqué le premier adjoint du bourgmestre de Molenbeek. Si Ahmed El Khannous a estimé qu’un réseau avait permis la cavale de quatre mois de l’homme le plus recherché d’Europe, il a nié un quelconque laisser-aller de la part des autorités de la commune. "Les policiers qui l'ont arrêté ne l'ont pas reconnu tellement il était amaigri, apeuré, il n’avait que la peau sur les os", a-t-il décrit avec force détails. Visiblement remonté, il a ensuite fait le parallèle avec le cas d’Yvan Colonna, exhortant les autorités françaises à "commencer par balayer devant sa porte".

Mise en ligne le 21/03/2016

Sur le même sujet