En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un enfant atteint de microcéphalie, au Brésil, le 28 janvier 2016. Le lien entre l'explosion en Amérique du Sud du nombre de bébés naissant avec cette malformation congénitale et le virus Zika est, pour l'OMS, "fortement suspecté". - Christophe Simon - AFP
 

Des scientifiques estiment dans une étude publiée ce lundi que jusqu'à 1,65 million de femmes enceintes pourraient contracter le virus Zika et que, parmi elles, des "dizaines de milliers" pourraient donner naissance à un enfant atteint de microcéphalie ou d'autres anomalies.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire