En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des hommes armés à Aden près des décombres en janvier 2016, après l'attentat à la bombe à proximité de la résidence du chef de la police Shalal Shaea. - Saleh Al-Obeidi - AFP
 

Plus de 80 soldats du gouvernement et rebelles chiites ont été tués en moins d'une semaine dans des combats dans le nord-ouest du Yémen, ont indiqué lundi 25 juillet des militaires. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire