En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un hélicoptère indonésien participe aux opérations de recherche du Boeing 777, le 21 mars, au-dessus de la mer d'Andaman.
 

Alors que les autorités malaisiennes ont officiellement annoncé, ce lundi, que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'était abîmé dans l'océan Indien, le vice-président de la société Inmarsat, un opérateur de satellites, a expliqué comment les données permettant d'établir cette conclusion ont été collectées et utilisées.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Beheray Marc
    Beheray Marc     

    Vous êtes malheureusement encore en dessous du déroulement de l'épilogue, et moi aussi. Pour le reste, on verra plus tard, bcp plus tard ?

  • Lana Che
    Lana Che     

    Je ne crois pas que l'on nous enfume. En revanche, je pense que la communication qui a été celle des autorités malaysiennes et de la compagnie aérienne, a fortement contribué à générer ce sentiment. Puis, une gestion contestable de la situation de crise n'a rien arrangé non plus.

  • Fred707
    Fred707     

    La précipitation a annoncer le résultat sans avoir récupéré le moindre morceau de l'appareil est la preuve qu'on nous enfume .Ce qui s'est passé avec ce B777 est grave et a mon avis on nous cache la vérité.

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    Un peu précipitée l annonce du crash... A l aveugle sans savoir récupéré un morceau de l avion. C est vraiment léger comme certitude.. Je comprend les familles qui se font balloter depuis le début et qui n ont toujours pas la certitude que ce soit leur famille...courage a elles

  • Alan21
    Alan21     

    Bien mais on en est pas encore sur tant que les débris ne sont pas ramassés et étudiés ! (imaginez que ce n'est pas lui ....)

Votre réponse
Postez un commentaire