En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines après s'être écrasé dans la région de Donetsk, en Ukraine
 

L'appareil de la Malaysia Airlines survolait la région de Donetsk, en Ukraine, lorsqu'il a été vraisemblablement la cible d'un tir de missile. Réputé dangereux, cet espace aérien était déjà "boycotté" par plusieurs compagnies.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    ça serait bien que les prime info soient rendues à leurs auteurs---

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    réponse donnée ce matin par moi-même- "M. Gorter, interrogé sur les raisons ayant poussé à voler dans cette zone, a répondu : "Pour le secteur de l'aviation, ce n'est pas une zone de guerre". JUSQU'à MAINTENANT

  • kent
    kent     

    En effet non, et surtout pas un pays comme l'Ukraine, pays recidiviste puisqu’en 2001, ce pays avait déjà abattu ( par erreur ? ) un avion civil russe à destination d’Israël Bis Repetita ?

  • elminster
    elminster     

    C'est sûr que c'est une aberration de laisser les civils survoler une zone de guerre surtout quand on sait que les 2 parties ont les moyens d'abattre les avions en haute altitude. Plusieurs avions ukrainien ont été abattu avant se drame. Encore une fois l'économie a parler avant la sécurité et on ne fait que réagir au situation.

Votre réponse
Postez un commentaire