Mali : violents affrontements à Gao

IMAGES BFMTV - Alors que Gao semblait libérée depuis plusieurs semaines, quelques dizaines de djihadistes ont réussi à s'infiltrer jeudi dans la ville. De violents affrontements ont eu lieu.

Julia Delage et Guillaume Hoair (vidéo) | M.G. avec AFP
Le 21/02/2013 à 20:13
Mis à jour le 21/02/2013 à 20:23

7 jours BFM - Mali : après la victoire, le doute - 17/02


Mali : la fastueuse maison du Mujao à Gao - 19/02


Politique première : François Hollande ne veut pas faire naître l'idée d'un enlisement au Mali - 20/02


A Gao, plus grande ville du nord du Mali, de violents combats ont eu lieu jeudi entre islamistes armés et soldats maliens dans le centre-ville. Nos envoyés spéciaux étaient sur place aux côtés des soldats.

On pensait la ville libérée depuis plusieurs semaines, mais quelques dizaines de djihadistes ont réussi à s'infiltrer. Ils ont tenté de reprendre leurs positions dans le quartier de la mairie. 

Pendant près de six heures, ils ont affronté l'armée malienne qui s'est défendue à l'arme lourde mais la riposte était coriace. Les soldats français ont même dû intervenir pour soutenir les Maliens.

Appuyés par l'armée française

Dans la soirée de jeudi, le ministre français de la Défense Jean-Louis Le Drian a annoncé que les "troupes jihadistes" qui occupaient la mairie avaient été délogées.

Il a également précisé, en marge d'une réunion ministérielle de l'Otan à Bruxelles, que cinq islamistes armés ont été tués dans les combats.

Gao a été reprise au Mujao, Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, le 26 janvier par les soldats français et maliens.

Les 8 et 9 février, elle a été le théâtre les deux premiers attentats-suicides de l'histoire du Mali commis par deux kamikazes morts en se faisant exploser contre un poste de contrôle de l'armée malienne.

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?