En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une marche en mémoire de "la fille de l'Inde", le 30 décembre, à New Delhi.
 

La médiatisation de la "Fille de l'Inde", cette jeune étudiante de 23 ans morte après avoir été violée par plusieurs hommes, a mis en lumière la misogynie de la société indienne. Pierre Monégier, correspondant pour France 2 à New Delhi, décrypte ce phénomène.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "On a l'impression d'un paradoxe entre l'indignation de nombreux hommes dans les manifestations ces derniers jours, et le comportement crasse de beaucoup d'autres au quotidien..." coucou je suis binaire et je ne peux raisonner autrement qu'en faisant des amalgames. Ils sont donc vraiment moins intelligents dans les pays pauvres ?

Votre réponse
Postez un commentaire