En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des policiers devant la gare de Cologne, le 6 janvier, où ont eu lieu plusieurs agressions sexuelles le soir de la Saint-Sylvestre.
 

A Cologne, plus de 500 plaintes de victimes ont désormais été déposées dans le cadre de l'affaire des violences commises le soir du Nouvel An. Ce lundi matin, le ministre régional de l'Intérieur a indiqué que la quasi-totalité des suspects sont "d'origine immigrée". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire