En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les six hommes suspectés du viol d'une touriste suisse ont été montrés à la presse par la police indienne, le 17 mars 2013.
 

Les quatre auteurs présumés du viol collectif d'une étudiante en décembre à New Delhi, qui avait scandalisé l'Inde, ont été reconnus coupables de viol et de meurtre, a annoncé le juge qui présidait l'audience.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En Inde le viol collectif est puni de la peine de mort. En France les tournantes sont punies de cours de sport (notamment d'équitation) et de journées de plage en centre spécialisé. En Suisse un agresseur au couteau avait à sa disposition un 4 pièces avec tous les services compris (buanderie, nettoyage), allocations, dispensé de recherche d'emploi et pour couronner le tout un prof personnel de boxe tai, le tout payé par le contribuable helvète. Comme quoi selon les pays y a des juges qui ont un honneur, et y a aussi de gros c*nnards de juges de gauche. Ceci dit en Suisse cette histoire a fait du bruit et le jojo c'est retrouvé en prison. Alors qu'en France on peut toujours gueuler, un juge de gauche reste un juge de gauche.

  • Carambar
    Carambar     

    30 % des filles au Yemen sont mariées de force...Ben Laden se fournissait dans ce pays : ses nombreuses jeunes concubines de plus de 10 ans lui ont fait de nombreux enfants....

  • 1351917
    1351917     

    Hier 9.09 au Yémen: Rawan, 8 ans, décédée des suites de sa nuit de noces suite à un mariage musulman. Pourquoi BFMTV n'informe pas sur cela??? http://www.rtl.be/info/monde/international/1031085/yemen-rawan-8-ans-decedee-des-suites-de-sa-nuit-de-noces

Votre réponse
Postez un commentaire