En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un officier de la police indienne répondant aux questions des journalistes sur le viol collectif d'une touriste suisse
 

Les autorités indiennes ont rapporté dimanche que cinq hommes avaient avoué avoir participé au viol collectif de la touriste suisse, survenu la veille.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Martellus
    Martellus     

    C'est le sale boulot de l'avocat. Vous choisissez G. Collard parce que vous êtes dans une opposition stupide de principe. Prenez tous les avocats que vous voudrez, chacun ont défendu les plus pures merdes de notre société, et ce pour une seule raison : c'est leur métier. Je vois très bien où vous vouliez en venir, mais c'est raté.

  • Derek Zoolander
    Derek Zoolander     

    Je suis parfaitement d'accord avec vous, est ce que je pourrais rajouter que sur notre territoire des Gilbert Collard ont défendu des gens comme eux ou pire et nous donne aujourd'hui des leçons de morale?

  • Martellus
    Martellus     

    Je ris, non pas pour le fait en lui-même, qui est du plus affreux qu'il existe, mais pour cet attrait médiatique pour ce même fait qui a eu lieu à des milliers de km de la France. Pourquoi ne s'émeuvent-ils pas de la sorte pour chacun des 264 VIOLS JOURNALIERS sur notre territoire ? Leur principe de compétition morale tourne au ridicule et à l'incohérence. Pour eux, parler de cette horreur est une normalité : cependant comment le faire tout en évitant de parler de leurs protégés français, multirécidivistes pour la plupart, et qui bien sûr n'ont écopé que de peine pathétiques (sans oublier qu'ils n'en ont fait que la moitié, car surement considérés comme "ré-insérables" par les complices de nos amis journalistes, j'ai nommé ces pseudos-experts qui ont tout contrôle sur nos tribunaux) ? ----- 13.000 vols + 2.000 agressions + 264 viols par jour = 5.571.360 faits (de ce type seulement) par an = 65.000 places de prison. MERCI A TOUS CES CHERS HUMANISTES ET COMPÉTITEURS MORAUX !

Votre réponse
Postez un commentaire